Environnement: Charte régionale pour un bon jardinage

Jardiner dans le respect de sa santé et de l'environnement

En 2013, une charte regroupant des partenaires publics, associatifs et des enseignes de jardinerie a vu le jour en Bourgogne. Elle vise à promouvoir les techniques de jardinage au naturel et à sensibiliser les jardiniers amateurs aux risques des pesticides pour leur santé et leur environnement.
Aujourd’hui, cette charte regroupe 35 jardineries signataires et 30 partenaires publics et associatifs dans la région. Ces magasins signataires s’engagent à renforcer le conseil lors de la vente de produits phytosanitaires aux particuliers et à privilégier la vente de techniques et de solutions privilégiant un jardinage plus naturel.
La charte est soutenue financièrement par l’ADEME, l’ARS, le Conseil Régional de Bourgogne et les Agences de l’Eau Seine-Normandie, Loire Bretagne et Rhône-Méditerranée-Corse. Cette démarche s’inscrit dans le cadre du plan d’action national de réduction de l’usage des pesticides, Ecophyto.

Pourquoi une charte avec les jardineries ? - La France est le 1er consommateur de pesticides en Europe, le 3ème dans le monde Sur les 24 millions de foyers en France, 13 millions ont un jardin et 4 millions un jardin d’intérieur (Consoglobe).
Chaque année, les jardiniers amateurs consomment entre 5 et 8 % (suivant les sources) du tonnage total annuel de produits phytosanitaires. Ces consommateurs sont souvent mal informés des risques que représentent les pesticides envers eux-mêmes, leur entourage et leur environnement.
Même si les quantités de produits phytosanitaires appliquées en zone non agricole sont inférieures au domaine agricole, les conditions d’application font que les risques de transfert vers les eaux superficielles sont importants. Les analyses réalisées mettent en évidence que les différentes zones urbaines contribuent toutes au transfert des pesticides vers les eaux : le désherbage de la voirie, des massifs floraux, des jardins de particuliers et des terrains de football drainés entraînent également des pollutions qui peuvent être importantes (CORPEP Bretagne).

- Le consommateur est « sous influence chimique » Pour beaucoup de jardiniers un jardin « beau et propre » est un jardin « bien traité »… Pourtant, il y a plus de mauvais produits que de « mauvaises » herbes. Une meilleure tolérance et connaissance de la végétation spontanée est nécessaire, de même que doivent être encouragées une conception et des pratiques plus naturelles au jardin qui tiennent compte des équilibres biologiques.

- L’eau, principale ressource menacée par les pesticides Un certain nombre de surfaces désherbées chimiquement par les particuliers sont à fort risque de ruissellement. Les désherbants appliqués sur les pentes de garage, cours, allées gravillonnées, terrasses, trottoirs, fossés… sont rapidement et massivement entraînés vers les eaux dès les premières pluies en raison de leur caractère imperméable.

- Le vendeur-conseil des jardineries : le maillon indispensable au succès de la charte ! Un constat est évident : il est difficile d’agir auprès des jardiniers amateurs, afin de changer leurs comportements et leurs pratiques phytosanitaires.
Il apparaît donc pertinent d’utiliser les jardineries comme « prescriptrices », c'est-à-dire de faire en sorte que, par les recommandations et les conseils de leurs vendeurs, elles exercent une influence sur les jardiniers amateurs, pour réduire efficacement l’utilisation de pesticides au jardin.
La charte propose donc d’aider ces vendeurs en leur proposant une formation sur les risques que présentent les produits d’entretien du jardin et sur les techniques alternatives au traitement chimique présentes en magasin.
Les outils de communication mis à disposition ont pour but d’apporter une plus-value aux conseils des vendeurs et de mettre en valeur les solutions douces présentes dans les surfaces de vente.

- En Saône et Loire, 8 magasins GAMM VERT ont signé la charte. Vous trouverez leur adresse ci-dessous :
- route de Givry, 71390 BUXY
- route de Demigny, 71150 CHAGNY
- place de la Gare, 71190 ETANG SUR ARROUX
- 23 rue du Guidon, 71500 LOUHANS
- 8 avenue de la Gare, 71270 PIERRE DE BRESSE
- rue des Tanneries, 71460 SAINT GENGOUX LE NATIONAL
- 2 rue du Docteur Jeannin, 71380 SAINT MARCEL
- la Gare, 71700 TOURNUS

Les informations concernant la charte ainsi que les outils de communication sont disponibles sur le site de la FREDON Bourgogne : www.fredon-bourgogne.com

Si vous êtes un jardinier amateur et si vous avez l’occasion de vous rendre dans l’une de ces jardineries, merci de nous donner votre avis :
avez-vous été satisfait des conseils donnés sur les risques liés à l’utilisation des produits phytosanitaires et sur les solutions existantes pour s’en passer (des fiches conseils étaient-elles disponibles dans des présentoirs ?).

Vous trouverez ci-dessous les informations communiquées par le FREDON Bourgogne (organisme à vocation sanitaire du végétal). Du 20 au 30 mars se tiendra la semaine pour les alternatives aux pesticides :
www.semaine-sans-pesticides.fr http://www.semaine-sans-pesticides.fr

Retour haut de page
Site réalisé et suivi par: Le média des villages - Reproduction et copie réservées